Animation spirituelle

« Former des hommes et des femmes AVEC et POUR les autres. »

Regarder l’autre comme une personnalité toujours en devenir, toujours capable d’un plus, offrir à chacun des occasions de s’engager pour un monde plus juste, permettre à chacun de se rencontrer et d’être sensible à Dieu : telles sont les expériences qui sont au cœur de l’animation spirituelle proposée au Collège. Le projet pédagogique de notre école s’enracine ainsi dans la foi chrétienne et, plus spécifiquement, dans la tradition jésuite.

Cette référence n’est pas conçue comme une identité figée mais comme un appel à développer, d’une manière toujours neuve, un mode d’être et d’agir « à la manière du Christ ». Ces expériences sont proposées à tous, dans le respect des convictions de chacun, avec le désir d’offrir à chaque élève la possibilité de découvrir que la rencontre personnelle avec le Christ peut donner sens à une vie, ouvrir des horizons de liberté et combler une existence.

Dans cette optique, différentes activités sont proposées aux élèves, en fonction de leur âge. En voici quelques-unes, à titre d’exemples :

  • Projets de solidarité : chaque année d’étude soutient un projet en récoltant des fonds, des vivres… Les projets soutenus sont parfois des projets locaux (Colis du cœur, Arc-en-ciel, Jardin’âges...), parfois des projets de développement en Afrique ou ailleurs (Îles de Paix, Fondation Damien…).
  • Temps de prière et célébrations : quelques eucharisties sont proposées lors des temps forts de l’année liturgique, des moments d’intériorité sont aussi mis en place lors du Carême, par exemple.
  • Retraites : en 4e, en 5e et en rhéto, les élèves vivent 3 jours de retraite. Les objectifs varient d’une année à l’autre. En 4e et en 5e, il s’agit de retraites de classe. En rhéto, c’est une retraite par projets qui est proposée. Certains élèves s’orienteront vers une retraite dans un monastère ou à Quartier-Gallet, d’autres vivront ces trois jours avec des personnes handicapées, d’autres encore opteront pour une retraite dans une association luttant contre la pauvreté, etc.
  • Témoignages : rencontre de personnes ayant un parcours de vie remarquable ou un engagement particulier.

Ces activités ponctuelles ne doivent cependant pas être conçues comme les seuls lieux où se déploie la dimension spirituelle de notre projet pédagogique. C’est dans la vie de tous les jours que se joue évidemment l’essentiel, à travers l’écoute, le regard bienveillant, le souci de la justice, l’accueil du plus petit, le pardon… L’animation spirituelle concerne donc l’ensemble de la communauté éducative. Loin des beaux discours et des grandes envolées métaphysiques, la foi se découvre et se dévoile alors en filigrane, comme un style de vie : « un souffle pour vivre ici-bas sur un horizon d’éternité » (Charles Delhez).

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image